fbpx

Quelles perspectives pour les restaurants après le COVID-19 ?

Avec un début de déconfinement prévu pour le 11 mai 2020, tous les secteurs commencent à redémarrer petit à petit leur activité en imaginant de nouvelles solutions. Comptés parmi les domaines les plus affectés par la pandémie de coronavirus, les restaurants, les cafés et les hôtels doivent désormais apporter d’autres perspectives pour pouvoir procéder à la réouverture. En effet, ces entités indépendantes sont déjà dans une situation délicate à cause des mesures gouvernementales qui interdisent la sortie du domicile. De ce fait, les restaurants vont se remettre au travail après le déconfinement avec des services qui respectent les mesures de prévention contre le coronavirus.

Un nouveau service en salle suite au covid-19

Cela fait plus d’un mois que les professionnels de la restauration n’ont pas exercé et ne cessent d’imaginer ce qu’ils deviendront après le confinement. Pour les grands restaurants, opérer avec un autre service en salle reste le meilleur moyen d’attirer à nouveau les clients et obtenir leur confiance. Avec les conditions que les autorités ont fixées pour la réouverture des restaurants, les clients déjà habitués devront se conformer aux règles imposées. En principe, il s’agit de respecter certains gestes barrières et surtout la distance entre les autres clients du restaurant.

Pour un directeur de salle, l’objectif des restaurants est désormais d’accueillir, de rassurer et d’obtenir la confiance de la clientèle. Il faut préciser que la situation actuelle est presque identique à celle des attentats de Paris durant laquelle les Français étaient constamment inquiets. Dans la majorité des cas, les futurs clients seront des proches des personnes affectés ou eux-mêmes d’anciens patients de cette maladie. Ici, les restaurants doivent répondre à leurs besoins en restant à leur écoute.

Quelles sont les mesures prises ?

Dans un restaurant, l’espacement des tables doit être une mesure qu’il faut respecter. Conscients que le nombre de clients n’arrivera pas encore à combler une salle entière, les responsables ont décidé de retirer des tables pour donner davantage d’espace aux clients et les rassurer. Il est important de préciser que les serveurs et le responsable de salle restent à la disposition des clients pour répondre à chacune de leurs demandes, notamment le changement de table afin d’être plus isolé du reste du monde.

Sachant que le coronavirus n’est pas encore vaincu après le confinement, les responsables offrent du gel hydroalcoolique et mettent des gants pour éviter la propagation du virus. La plupart pensent qu’il est nécessaire d’adopter des gestes de service au début des repas pour les clients dans le but de garder les mains propres.

Bien que les mesures préventives pour les clients soient importantes, celles des collaborateurs restent également indispensables. S’agissant d’une épreuve difficile, les employés doivent être en forme sur le plan physique et moral. Le confinement étant un moment de réflexion pour le métier de la restauration, les professionnels se concentrent sur des mesures qui éviteront l’apparition d’un nouveau cas.

Les challenges créés par la restauration rapide pour le covid-19

Tout comme le service en salle, la restauration rapide adopte des challenges pour leur réouverture après le confinement. Pour les professionnels de la restauration rapide, rien ne sera plus le même dû au virus.

Il faut souligner qu’une partie de cette activité a continué à poursuivre leur travail de restauration rapide avec un service de livraison et de vente à emporter. Pour les semaines à venir, le pourcentage devrait connaître une certaine croissance avec le déconfinement. À part la masse de clients et de restaurants qui va augmenter, de nouveaux comportements vont aussi apparaître avec cette crise sanitaire. Pour la plupart, ces entités devront rester des solutions alternatives et non obligatoires pour tous les midis. Voici des éléments qui vont changer durant la réouverture des entités de restauration rapide.

Une qualité d’hygiène irréprochable

Étant donné que le coronavirus est transporté par les personnes et non par l’air, avoir une bonne hygiène reste essentiel dans les points de vente. Après le Covid-19, les points de vente vont être au summum de leur hygiène, notamment à un niveau qui peut atteindre celui d’un bloc opératoire.

Si les règles d’hygiène appliquées auparavant étaient destinées à rassurer les consommateurs, elles deviennent à présent obligatoires et doivent être respectées à la lettre dans les cuisines. Suite à une crise comme celle du coronavirus, nous devons toujours nous attendre à ce que les demandes des clients soient de plus en plus exigeantes. Ainsi, les responsables s’engagent à suivre une réglementation d’hygiène répondant à la demande et aux besoins des clients.

Un nouveau packaging

Le confinement a été un moment pour penser à l’avenir de la planète, surtout de l’écosystème. Les points de vente de restauration rapide vont utiliser un packaging adapté qui vise à gaspiller moins pour respecter l’environnement. Après le Covid, le gaspillage et le packaging ne sont pas les seuls éléments qui connaîtront un changement. Le responsable va se lancer dans un nouveau mode de consommation de la cuisine rapide.

Des services virtuels

Avec la crainte de la propagation du coronavirus, les restaurants optent pour la multiplication des solutions. Effectivement, les clients pourront commander à partir d’une boutique en ligne, un service de livraison et le click & collect.

Le concept de client virtuel sera également au cœur de la réouverture des restaurants. Pour ce faire, les responsables vont soigner leurs offres de sorte à attirer les clients vers l’utilisation des services en ligne. Afin de réussir cette démarche récente, les bons outils et les promotions sont les éléments-clés que les restaurants utilisent. Dans ce cas précis, l’hygiène du livreur et le conditionnement des repas ont été étudiés pour qu’ils soient à la fois hermétiques et propres. Ayant pris conscience des soucis des clients virtuels, les points de vente vont pallier le manque de confiance avec des propositions de produits chauds et bio.

Bien informer le client

Au départ, les ingrédients utilisés, leur fournisseur et le processus de fabrication étaient les informations dont les clients avaient besoin. Après le COVID, l’alimentation proposée aux clients devra présenter des efforts pour sauver la planète et assurer une hygiène irréprochable.

Par conséquent, les informations sont considérées comme l’un des points essentiels que les clients vont retenir. Les responsables annoncent donc des messages vérifiés qui attireront l’attention des consommateurs et les incitent à entrer dans le restaurant. La clarté des informations et leurs qualités sont attendues de la part des responsables. Vu que la population française a été touchée par cette pandémie, les messages ne seront pas suffisants, d’où la construction d’un discours centré sur la solidarité post COVID ainsi que l’entraide.

La proposition d’une nouvelle offre à part le déjeuner

Vu que le retour des clients à leur mode de consommation habituel demande du temps, les points de vente après le Covid élaborent différentes sortes de créneaux. Si vous ne voulez pas tomber dans la plage horaire où il y a une forte fréquentation dans le restaurant, vous pouvez choisir un autre moment. De cette manière, vous avez la possibilité de déjeuner en dehors de votre domicile sans avoir à subir la présence de beaucoup de monde. La technique des espaces de restauration rapide c’est de développer des horaires de post Covid assez élargis afin de toujours accueillir des clients.

Les restaurants se réinventent après le confinement

Les convives éloignés au restaurant, des petits-déjeuners en buffet supprimés dans les hôtels et bien d’autres mesures sont prises par les restaurateurs après la vague de coronavirus qui a atteint la France. Effectivement, les professionnels de la restauration réinventent leur métier pour donner une assurance aux consommateurs après le Covid.

Le principe des restaurateurs est de renforcer les normes sanitaires avec les nouvelles mesures prises par le gouvernement et d’appliquer la distanciation. Les repas en famille devront donc se faire en respectant une distance préinscrite pour faire disparaître les risques de contagion du coronavirus. Se trouvant devant un enjeu majeur, les responsables se doivent d’offrir une solution pour les consommateurs et pour les employés.

Quels sont les changements ?

Pour pouvoir passer à la réouverture de leur enseigne, les restaurateurs ont conçu des solutions destinées aux employés et aux clients. Concernant l’enregistrement et le paiement, les clients devront procéder par des démarches en ligne. Dans un hôtel ou un restaurant, un plexiglas a été installé au niveau de l’accueil accompagné par une notice sur les éventuels changements à suivre.

Au sujet des employés, ils doivent obligatoirement porter un masque lors de leur service. Le nettoyage fréquent des divers endroits du restaurant à fort passage des clients fait également partie des mesures prises par les responsables. Les poignées de porte et les éléments que les clients ont tendance à toucher doivent être désinfectés.

Les mesures préventives dans un restaurant

Pour la santé matérielle, les organismes gouvernementaux ont élaboré une série de mesures importantes afin d’assurer la réouverture des restaurants après le coronavirus :

  • mettre en place des distributeurs de gel désinfectant pour les utilisateurs et les clients ;
  • imposer un processus de désinfection des couverts et de la vaisselle creuse à une température de plus de 80° centigrades ;
  • les serviettes et les vêtements de travail doivent être lavés avec des températures supérieures à 60°C ;
  • une bonne cuisson des aliments à une température supérieure à 70°C ;
  • éviter tous traitements et partage des aliments de la part des clients dans le but d’éliminer la contamination croisée ;
  • les aliments sont à préserver dans une chaîne de conservation froide et à tout temps ;
  • la distance doit constamment être gardée, sans oublier de réduire le contact physique ;
  • laver les mains des collaborateurs avec de l’eau et du savon à une fréquence régulière ;
  • les mesures de distanciation sont appliquées de façon obligatoire pour les personnes qui présentent des signes de problème respiratoire ;
  • les zones et les objets utilisés par les clients sont à nettoyer à tout moment.
Quel que soit votre besoin, DATA-B vous délivrera en quelques clics toutes les données pour prospecter, négocier, expertiser et financer n’importe quel emplacement en France.
PROGRAMMER UNE DEMONSTRATION