Si l’intelligence artificielle génère des milliards pour elle-même, elle est aussi capable d’estimer le chiffre d’affaires des entreprises. Prédire ce qu’une franchise, une boutique, va engranger à la fin de l’année, dans les 5 ans, les 10 ans, avec l’IA, est-ce vraiment possible ?

Les datas, nourriture de l’IA

L’intelligence artificielle est la structuration des données. Avec elle, les serveurs ne moulinent plus dans le vide en engrangeant des milliards de datas par minute sans rien en faire. Celles-ci, ajoutées les unes aux autres, s’inscrivent désormais dans une machine qui devient rapidement, et peu à peu, intelligente.

Le machine learning(la machine apprend et s’adapte) est la moelle épinière de l’intelligence artificielle. Et dans le domaine commercial, c’est un sacré tigre dans le moteur. Commentaires des internautes et réputation de la marque, comportement d’achat en boutique, tendances générales et plus précises du quidam qui se balade dans la rue, elle apprend tout et l’analyse

L’IA plus fort que les statistiques

En étant alors capable d’évaluer une probabilité d’achat, l’intelligence artificielle peut tout aussi bien prévoir un chiffre d’affaires global. L’analyse prédictive n’est plus l’avenir des entreprises, elle est utile et utilisable dès maintenant. Et les décideurs le savent bien puisqu’ils sont 8 sur 10 à penser que les données sont essentielles au développement des entreprises.

Pour rester dans la course, il faut donc savoir prévoir. Il fut un temps où les statistiques étaient le seul moyen de faire un business plan. Si les mathématiques ont toujours, et plus encore, quelque chose à voir avec l’intelligence artificielle, elles sont désormais entièrement automatisées et capables de calculs gigantesques pour déterminer comment un chiffre d’affaires peut évoluer. 

La data dans le retail avant tout

Les secteurs les plus enclins à se tourner comme un seul homme vers la data sont avant tout les banques et le retail, lequelcomprend lui aussi l’intérêt des données pour sa croissance. Avec des investissements qui augmentent de plus de 13,5% par an dans le domaine, autant que le chiffre d’affaires prenne de belles couleurs.  

Parce que la data est pour ce secteur le meilleur moyen d’avoir une vision sur les futures ventes, elle est aussi devenue essentielle pour gérer les stocks en limitant les pertes au strict minimum. L’intelligence artificielle pour le retail est de plus en plus une boussole afin d’optimiser à la fois ses points de vente et plus encore, tout son réseau de magasins. Tout comme il est possible d’identifier les futures tendances d’achats et d’y répondre.

En résumé, l’intelligence artificielle ne prédit pas comme l’horoscope une estimation du chiffre d’affaires, mais elle se base pour y arriver sur une multitude de canaux d’informations, passés et à venir…

Write a response … Close responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *