DEMANDER UNE DEMO

Que vous souhaitiez créer de nouveaux points de ventes ou que vous en avez déjà, la question de la zone de chalandise est d’une importance capitale tout comme l’établissement d’un plan business. L’identification de cet aspect est indispensable pour développer votre clientèle, accroître votre part de marché, et présenter des produits ou prestations par rapport à votre ciblage.

La zone de chalandise, c’est quoi ?

Une zone de chalandise se rapporte à une délimitation géographique relative à votre zone d’influence commerciale. C’est un élément indispensable dans votre campagne marketing, car il vous donne l’opportunité de savoir d’où viennent vos fidèles clients et de comprendre où vous pourrez dénicher une clientèle potentielle. Il faut remarquer qu’une zone de chalandise est divisée en 3 sous-zones géographiques. Tout d’abord la zone primaire qui concerne les endroits qui les plus proches à savoir à 10 minutes à pied maximum. Ensuite, la zone secondaire qui se rapporte aux zones se trouvant à 20 minutes à pied. Enfin, la zone tertiaire qui englobe les endroits qui séduisent les structures importantes et se trouvant à 30 minutes à pied au moins.

Pour Diverses raisons doivent inciter chaque point de vente ou franchiseur à définir sa zone de chalandise qui est un outil de géomarketing efficace. En premier lieu, la définition de cet aspect est indispensable à votre implantation et votre développement. La compréhension de ces éléments vous permet d’avoir une vision du marché, et de vos rivaux. En même temps, il sera plus facile pour vous de définir un politique marketing qui augmentera significativement votre chiffre d’affaires. En effet, il vous sera plus facile de cibler votre communication et de séduire de clients potentiels. En même temps, la définition de votre zone de chalandise facilitera l’établissement d’un prévisionnel précis. Si vous êtes dans la phase de création d’entreprise, cette étude de marché vous permettra de définir facilement où vous devrez implanter votre enseigne.

Les bases de l’étude de zone de chalandise

Pour que votre étude de chalandise soit efficace, vous devez vous appuyer sur divers principes. 

–        Analogie : elle se rapporte à l’analyse de vos concurrents, ou d’un produit concurrentiel qui exerce ou mis en vente dans la même zone géographique que vous. Pour cela, vous devez aller sur terrain et vous faire passer pour un client chez vos adversaires. Par conséquent, vous aurez une idée de prix et des clients potentiels. En d’autres termes, vous allez espionner vos concurrents pour vous permettre de proposer des services ou produits encore meilleurs que les leurs. 

–        Concurrence et statistique : cette phase d’étude vous permettra de répertorier tous vos concurrents localisés dans vos 3 sous-zones. Elle vous donnera un aperçu sur la saturation de votre zone d’activité. Vous pourrez également avoir des informations démographiques comme le nombre de populations dans la zone, le niveau de revenu de cette dernière ou encore le taux de chômage dans votre secteur d’activité

Sachez que vous aurez à votre disposition 2 méthodes pour définir votre zone de chalandise : la méthode isométrique et la méthode isochronique.

Write a response … Close responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *