fbpx

Quelle franchise de coiffure faut-il choisir pour l’ouverture d’un salon de coiffure ?

Sur l’ensemble territoire français, il y a au total plus de 80 000 salons de coiffure, qui sont en majeure partie gérés par des entrepreneurs indépendants. Toutefois, de grandes franchises de la coiffure existent, et peuvent permettre d’être accompagné afin de réaliser l’ouverture d’un salon de coiffure de la manière la plus efficace possible. Outre le fait qu’un salon franchisé profite de la solide réputation que peut avoir la marque aux yeux des clientes et des clients, certaines franchises vont plus loin et permettent de se spécialiser sur un marché précis. En offrant par exemple des services haut de gamme, pour des budgets serrés, ou sans rendez-vous, chaque franchise possède ses propres avantages et ses spécialités, pour parvenir à satisfaire sa clientèle.

Pourquoi choisir une franchise ?

Opter pour un salon de coiffure franchisé présente plusieurs atouts. Avec une image déjà connue du public qui amène une grande visibilité, et un positionnement des offres déjà bien établi, les franchises permettent bien souvent une meilleure rentabilité. Le chiffre d’affaires moyen constaté est très parlant, puisque pour un salon franchisé il est de plus de 300 000 €, contre moins de 100 000 € pour un salon qui ne bénéficie pas d’une franchise. Une des raisons principales à cela vient du fait que les prix pratiqués dans les salons franchisés peuvent se permettre d’être plus élevés. Les salons de coiffure des enseignes renommées sont également bien souvent mieux situés dans des lieux très fréquentés, au cœur des centres-villes ou dans les galeries des centres commerciaux, et accueillent donc également une clientèle plus nombreuse.

Pour l’ouverture d’un salon, être accompagné par des spécialistes durant toutes les étapes est également un plus. Les franchises proposent des formations, des aides lors de l’installation et l’agencement du salon, ainsi qu’une assistance sur le plan juridique au besoin.
Un salon de coiffure franchisé profite également de la notoriété de sa marque. Les plus grands noms comme Frank Provost, Jacques Dessange, ou Jean-Louis David sont connus de toutes et de tous. De nombreuses marques ont également un grand renom, comme Tchip, ou Saint-Algue pour ne citer qu’elles. Toutes ces enseignes sont également régulièrement présentes dans les médias, que ce soit grâce à la sortie de nouveaux produits, ou à la mise en place d’offres promotionnelles, ce qui participe encore à augmenter leur notoriété.

Certains désavantages et certaines contraintes sont également liés au choix d’une franchise. Le budget nécessaire pour ouvrir un salon franchisé est toujours plus élevé que pour un salon indépendant. L’image de marque qu’impose une franchise contraint à réaliser des aménagements souvent coûteux, et à choisir un emplacement au loyer élevé. Enfin, les horaires des salons franchisés sont souvent imposés par la marque, ce qui peut nécessiter de recruter davantage de personnel.

Un marché essentiellement tenu par de grands groupes

Dans le secteur de la coiffure, quatre grands groupes qui possèdent presque toutes les enseignes et la majorité du marché, font office de géants : Provalliance, Dessange, Vog, et Novaly. Le leader Provalliance regroupe certaines des enseignes les plus renommées, comme Franck Provost et Saint-Algue, ainsi que de nombreuses autres.
Depuis quelques années, de nouveaux groupes tentent de diversifier les offres afin de parvenir à se faire une place dans le monde de la coiffure. De nouvelles enseignes plus axées sur les offres à petits tarifs, ou sur des concepts novateurs, comme la coiffure bio ou la coiffure express, ont donc vu le jour.
Du côté des salons de coiffure indépendants, l’adaptation de l’offre est également devenue nécessaire pour parvenir à conserver une clientèle, et se contenter de proposer les services traditionnels des salons de coiffure ne suffit plus. De plus en plus de salons se spécialisent dans une pratique comme la coloration, les différents types de lissage, ou encore proposent en plus des activités annexes comme un service de barbier, ou des soins du visage et des ongles. La vente de produits prend également une part de plus en plus importante pour ces indépendants.

Les enseignes les plus intéressantes pour l’ouverture d’un salon

Franck Provost

C’est en 1975 que Franck Provost a ouvert son tout premier salon, avant de devenir les années suivantes Champion de France, puis Champion du Monde de coiffure. Au fil des années, cette célèbre enseigne a bâti sa renommée en se spécialisant dans les performances haut de gamme, et elle compte aujourd’hui plus de 3000 salons en Europe. En plus des services de coiffure, les salons Franck Provost mettent aussi à la disposition de leur clientes et clients des espaces beauté et détente, et beauté des cheveux. Ouvrir un salon de coiffure franchisé par Franck Provost demande un apport personnel de 40 000 € et nécessite un investissement global de 150 000 €.

Dessange

Cette marque créée en 1954 est très renommée depuis déjà plus de quatre décennies. Elle a toujours su se renouveler pour rester parmi les plus grandes enseignes, avec un service très ciblé sur le haut de gamme. Depuis le milieu des années 90, Dessange a fondé sa filiale Camille Albane, et a réussi à s’imposer sur le marché international. La franchise de coiffure Dessange s’adresse particulièrement aux femmes qui recherchent un service de très grande qualité. Ouvrir un salon avec cette enseigne requiert un apport personnel de 100 000 €, et le chiffre d’affaires moyen d’un établissement de la marque est de 750 000 €.

Jean-Louis David

Depuis les années 60, la marque Jean-Louis David est parvenue à se faire une très grande notoriété en proposant des salons de coiffure toujours à la pointe de la mode, qui savent répondre aux attentes des femmes. Aujourd’hui, la marque fait partie des leaders européens du secteur, elle compte plus de 1000 salons à travers le monde, qui sont reconnus pour le talent et la créativité de leurs coiffeurs et coiffeuses. 30 000 € d’apport personnel sont demandés pour l’ouverture d’un établissement franchisé Jean-Louis David, et l’investissement total s’élève à 160 000 €.

Addic’t Paris

Cette marque très récente, qui propose des franchises depuis 2016 tente de s’imposer avec un concept simple et attractif : le luxe pour tous. L’originalité d’Addict Paris vient aussi du fait que ses salons proposent des abonnements sans engagement. L’enseigne ne se limite pas à la coiffure et est également en partenariat avec de grandes marques comme L’Oréal, pour la vente de produits. Pour rejoindre cette enseigne, l’apport personnel nécessaire est de 19 000 €, et l’investissement global entre 120 000 € et 140 000 €. La marque estime le chiffre d’affaires de ses salons après les deux premières années à 320 000 €.

Jean-Claude Biguine

Avec un réseau de presque 300 salons dont plus de 100 situés à l’étranger, cette enseigne devenue franchise en 1989 a su rapidement se développer. Aujourd’hui le concept des salons de la marque s’oriente vers celui des instituts de beauté. Les établissements proposent en plus de tous les services de coiffure classiques, des soins du visage, du corps, et des mains. Pour ouvrir un salon franchisé Jean-Claude Biguine, disposer d’une surface de plus de 70 m² est nécessaire. Un apport personnel minimum de 30 000 € est demandé, et les salons se situent majoritairement dans les centres commerciaux ou le centre des villes de plus de 10 000 habitants.

Tchip Coiffure

Filiale du groupe Vog, Tchip est une enseigne au succès grandissant. Elle propose des salons de coiffure qui pratiquent des tarifs particulièrement attractifs. L’offre de Tchip Coiffure se divise en 4 forfaits abordables, qui disposent néanmoins de produits de qualité, grâce à des accords avec de grandes marques comme L’Oréal ou Kérastase. L’enseigne compte déjà plus de 550 salons en France, et pour la rejoindre il faut disposer d’un apport personnel de 25 000 € ou plus, et le chiffre d’affaires escompté après deux ans est estimé à 300 000 €.

Barber Men

Cette jeune franchise lancée en 2018 se destine aux hommes. Avec des services de salon de coiffure et de barbier, les établissements Barber Men se distinguent par une ambiance urbaine moderne qui rappelle les lofts des grandes villes des États-Unis. Les établissements font entre 40 et 200 m², et devenir franchisé nécessite un apport personnel de 50 000 € minimum. Le chiffre d’affaires d’un salon Barber Men est estimé à 400 000 €.

Quel que soit votre besoin, DATA-B vous délivrera en quelques clics toutes les données pour prospecter, négocier, expertiser et financer n’importe quel emplacement en France.
PROGRAMMER UNE DEMONSTRATION